En train de lire :
Les Arnaques Airbnb les plus courantes et comment les éviter
Les Arnaques Airbnb les plus courantes et comment les éviter

Les Arnaques Airbnb les plus courantes et comment les éviter

En utilisant une plateforme de location saisonnière comme Airbnb, les gens courent le risque d’être vulnérables aux arnaques et les locataires ne sont pas les seuls à devoir être prudents. Parfois, les hôtes peuvent aussi être escroqués par des invités potentiels.

Plusieurs propriétaires ont déjà vécu de nombreux incidents avec des invités malhonnêtes, et ce, durant toutes les saisons confondus. Il peut vous arriver de tomber sur des réservations frauduleuses avec des informations mensongères qui vous met dans des situations très embêtantes ou encore d’un vol au sein de votre propriété.

Il existe plusieurs formes d’arnaques dont il faudrait davantage prendre garde et préparer toutes les précautions nécessaires sur la plateforme. Découvrez quels sont les arnaques Airbnb les plus courants et comment les éviter !


Les arnaques Airbnb les plus courantes

Afin de prévoir et éviter tous types d’arnaques Airbnb, il est important de connaître sur quoi vous pourriez tomber. Pour vous éclairer sur la manière dont vous pourriez vous faire arnaquer, voici quelques exemple type des arnaques Airbnb les plus courantes.

1. Les avance de fond 

C’est un type d’arnaque qui consiste à ce qu’un individu vous offre une somme d’argent ou une autre récompense pour que vous transfériez de l’argent via divers services de paiement en dehors d’Airbnb. 

Une arnaque relativement courante est celle des voyageurs qui demandent aux hôtes d’Airbnb de les payer d’une autre manière : par chèque, en bitcoin ou par une autre application de paiement tierce. Souvent, les hôtes Airbnb demandent qu’un dépôt de garantie soit payé de cette façon, plutôt que la totalité des frais.

Arnaques Airbnb paiements frauduleux

Il n’y a aucune raison de faire cela. C’est presque toujours le prélude à quelque chose d’encore plus louche. N’acceptez que votre mode de paiement. 

Airbnb indique même aux utilisateurs, dans ses conseils de sécurité, de se méfier des paiements effectués en dehors de l’application, l’une des seules arnaques qu’ils reconnaissent et contre lesquelles ils mettent en garde.

2. Arnaque de type phishing ou d’émail

Vous recevez un e-mail ou un lien qui est fait pour ressembler à ceux d’Airbnb ou d’un autre site de confiance. Ces messages visent à piéger pour que vous fournissiez des informations confidentielles (par exemple, mots de passe ou autres adresses e-mail) et peuvent contenir un malware, à savoir un logiciel malveillant qui accède à votre ordinateur pour recueillir des informations personnelles, notamment des mots de passe.

3. Usurpation de l’identité

Toutes formes d’arnaques de types usurpation d’identité s’agit d’une fausse identité donnée par votre invité. Airbnb demande normalement au voyageur ou à l’hôte d’ajouter une pièce d’identité avec photo avant qu’il puisse effectuer une réservation (pour un voyageur) ou publier une annonce (pour un hôte). Ensuite, la plateforme va vérifier la fiabilité des informations données.

Arnaque Airbnb usurpation de l'identité

Cependant, dans ce cas de figure, il se peut qu’un individu ai tout de même réussit à se faire passer pour une autre personne et à essayer de vous arnaquer de quelconques manières sans jamais se faire prendre puisque vous ne connaissez pas son identité. Pour plus de sécurité et de sureté, vous pouvez demander à Airbnb de vérifier le compte de l’utilisateur en question. Vous pourriez éventuellement le vérifier vous même en demander une copie de la carte d’identité de votre invité. N’hésitez pas à lire les anciens avis  et commentaires énoncés par les propriétaires sur ce voyageur, s’il y en a ien évidemment.

4. Arnaque de l’acheteur-arnaqueur 

Dans ce cas, c’est le “locataire” qui escroque le propriétaire du bien qui a posté une annonce pour le louer. L’intéressé réserve l’appartement ou la maison depuis l’étranger, demande à payer par un virement hors Airbnb, paie plus que ce qui était convenu. Honnête, l’hôte rembourse la différence à son futur locataire qu’il pense tête en l’air. Seulement, le délai de rétractation étant plus long pour les virements internationaux, le faux locataire annule son paiement avant que vous ne vous rendiez compte de quoique ce soit.

Comment détecter une arnaque sur Airbnb ?

Afin de protéger votre bien et vous-même, il est important de se préparer à tous risques potentiels pouvant vous éviter de devenir vulnérables aux arnaques. Lisez et découvrez nos top 10 des signes alertes qui montrent que vos hôtes ne sont pas fiables.

1. Observez le langage

Si le demandeur fait preuve d’une mauvaise maîtrise de la langue de base (orthographe, ponctuation et grammaire), il peut s’agir d’un escroc. 

En effet, bien qu’il ne soit pas vrai dans chaque situation, la langue peut parfois être un avertissement pour certains propriétaires. Si la personne concernée a des difficultés de compréhension sur les bases linguistiques tel que la grammaire, la prononciation et la ponctuation ou est trop répétitif dans ses phrases, posez-vous la question deux fois avant d’accepter : “veulent-ils essayer de m’arnaquer ?

2. Analysez l’e-mail reçu par votre invité

L’e-mail provient-il d’un fournisseur d’e-mail dont vous n’avez jamais entendu parler ? L’adresse électronique correspond-elle au nom figurant dans votre boîte de réception ? Si les deux ne correspondent pas, il peut s’agir d’un email frauduleux.

Arnaque Airbnb via l'e-mail reçu par le voyageur

Si le voyageur potentiel vous écrit des emails beaucoup trop long avec des explications interminables, cela peut s’agir d’une arnaque Airbnb par email. Ou encore, s’il raconte une histoire trop longue sur les raisons pour laquelles ils visitent votre ville, gardez-les à distance et ne croyez pas tout ce que vous lisez.

3. Trop d’informations

Ont-ils écrit au-delà de ce que vous attendez d’un demandeur ? Est-ce qu’ils vous racontent leur vie ? C’est un signal d’alarme important en cas d’escroquerie. Ne croyez donc pas tout ce que vous lisez. 

Si un demandeur a écrit beaucoup plus qu’attendu pour un premier e-mail, avec des informations inutiles tel que son métier ou sa profession (soyez vraiment prudent s’il mentionne délibérément qu’il est un capitaine ou un officier des forces armées, etc). 

4. La profession de l’invité

Comme expliqué précédemment, méfiez-vous des invités potentiels qui mettent un point d’honneur à déclarer leur profession pour une raison ou une autre, notamment s’ils se disent religieux, capitaine de navire, médecin ou membre des forces armées. 

Par ailleurs, il est important de consulter les précédents avis des hôtes sur ces invités potentiels. Comme pour toutes les réservations en ligne d’appartement, de maison, ou même de restaurants, il est important de passer au crible les commentaires laissés pour vous assurer qu’ils s’agissent un minimum de personnes de confiances.

5. Les surprises organisées

Si le voyageur mentionne qu’il organise un voyage surprise pour quelqu’un d’autre, tirez la sonnette d’alarme. Les voyages surprises peuvent tomber à l’eau à tout moment. 

Vous ne pourrez même pas vérifier s’il s’agit vraiment d’une surprise ou non, mais ce dont vous pourrez être sure, c’est que l’invité potentiel ne souhaite pas réserver pour lui-même. 

Cependant, effectivement certaines personnes souhaitent véritablement faire un séjour surprise à leur moitié, mais d’autres peuvent utiliser cette excuse pour en profiter. Ce pourrait aussi être une bonne idée de demander un dépôt de garantie ou d’imposer une politique d’annulation stricte afin d’éviter les fraudeurs qui cherchent à vous cibler.

6. Les arnaques de paiements Airbnb

S’ils proposent de payer en dehors de Airbnb, par exemple par chèque certifié, chèque de banque ou virement bancaire, ces paiements ne sont pas sécurisés et ne sont pas garantis par le système de paiement de Airbnb.

En outre, s’ils proposent de payer plus que le tarif indiqué, c’est un autre signe d’alerte. Dans le cas d’une arnaque classique au surpaiement, les invités envoient plus d’argent que prévu par chèque ou mandat, et il est fort probable que cet argent soit volé. Avant que vous ne puissiez vous en rendre compte, ils vous enverront des messages demandant que le trop-perçu leur soit remboursé (beaucoup invoqueront l’excuse d’une erreur des services de voyage). 

Arnaque Airnbnb Fausses informations

Récemment, cette escroquerie s’est également développée avec les cartes de crédit. L’escroc réserve une propriété et (sur)paie par carte. Il demande le remboursement du montant supplémentaire par virement bancaire, en inventant une excuse pour ne pas le reporter sur la carte. Ce n’est qu’une fois les fonds envoyés que l’on s’aperçoit que les escrocs ont utilisé des données de carte de crédit volées.

Enfin, si un locataire vous fournit des informations de paiement non sollicitées lors de sa demande initiale, vous devez vous tenir à l’écart de cette escroquerie potentielle.

7. Informations de profil manquantes

En matière d’enquêtes, si quelque chose ne vous semble pas normal, c’est probablement le cas. Faites confiance à votre instinct sur ce point. Si le voyageur n’a pas envoyé de questions ou n’a pas indiqué de numéro de téléphone sur son profil, ayez des doutes.

8. Détails incorrects sur la propriété dans leur demande de renseignements

Le fait de recevoir une demande de renseignements de la part d’une personne qui qualifie votre appartement de penthouse de “joli cottage” doit également vous mettre la puce à l’oreille. Il s’agit probablement d’un message général envoyé à plusieurs propriétaires, attendant qu’un hôte peu méfiant soit victime de cette arnaque.

9. Les inconsistences dans les dates

Si un invité potentiel vous demande des dates précises, puis vous dit que ses dates de location sont flexibles, il peut s’agir d’une escroquerie.

10. Le ressenti général

De nombreuses arnaques pourraient être évitées si les hôtes suivaient vraiment leur instinct. Si cela semble trop beau pour être vrai (vous payer un supplément pour une semaine hors saison), c’est probablement le cas !

Nous espérons que personne ne soient tombé dans une escroquerie de location de vacances, mais ça sera certainement plus le cas maintenant que vous savez quoi faire. Assurez-vous d’avoir un contrat de location saisonnière qui soit complet, claire et stricte et si ce n’est pas encore le cas, télécharger notre modèle-type de contrat de location saisonnière !


Prêt à accepter plus de réservations directes ?

Sans frais de configuration ni de carte de crédit requise. Aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.