En train de lire :
Assurance location saisonnière : comment assurer votre bien ?
Assurance location saisonnière

Assurance location saisonnière : comment assurer votre bien ?

L’habitat partagé n’est plus une économie de niche, c’est devenu officiellement le courant dominant. Les adopteurs précoces sont arrivés et sont restés. Aujourd’hui, la majorité concerne les hôtes efficaces, les serviettes douces et les oreillers rebondis.

C’est une période prometteur pour faire partie de ce nouveau monde audacieux, actif et de dynamique de «partage». Plus de personnes que jamais gagnent déjà un revenu supplémentaire de son actif inutilisé ou sous-utilisé, qu’il s’agisse d’une pièce supplémentaire ou d’une maison entière.

Même aussi, avec l’habitation partagée devenu maintenant grand public, les hôtes doivent mettre en place des politiques adéquates afin d’éviter le plus de risques possible. C’est pour cela qu’ils ont besoin de protection avec le type d’assurance de location saisonnière correspondant.

En évaluant le retour potentiel qu’une maison peut apporter lorsqu’on la loue, de nombreux hôtes se dirigent vers des risques tels que les dommages malveillants, accidentels, ou encore si un invité a un accident. Les gestionnaires de portefeuilles d’immeubles recherchent également plus activement une solution concernant ce sujet. Dans ce article, vous trouverez nos meilleurs conseils pour assurer votre maison ou appartement en location saisonnière.

L’assurance location saisonnière est-elle obligatoire ?

Les locations saisonnières, qu’il s’agisse d’appartements ou de maisons de vacances, ne sont pas tenues par la loi d’être assurées. L’assurance location saisonnière n’est donc pas obligatoire, par conséquent, vous pouvez séjourner dans un endroit non assuré sans avoir d’assurance spécifique. Cette circonstance n’est toutefois pas recommandée : vous pouvez être tenu responsable des dommages commis à des tiers ou aux environs pendant votre location.

Même si l’assurance n’est pas légalement obligatoire, un propriétaire en France est tenu d’en souscrire une pour sa location saisonnière afin de couvrir sa responsabilité en cas de réclamations découlant de défauts structurels de la propriété, mais également pour les réclamations issues des obligations de réparation.

Bon à savoir : Le locataire est tenu de fournir au propriétaire une copie du certificat d’assurance chaque année.

Assurance location saisonnière : pourquoi c’est nécessaire

L’assurance (ou plutôt le principe de l’assurance) est simple. Plutôt que de se croiser les doigts et d’espérer que le pire ne se produira jamais (ou qu’il n’arrivera à quelqu’un d’autre), vous contribuez à une tirelire qui vous promet d’être indemnisés si vous perdiez ou détruisiez vos biens les plus précieux.

Assurance location saisonnière necéssaire

Cela semble plutôt simple, mais les modèles d’assurance traditionnels ne couvrent tout simplement pas les transactions entre particuliers d’aujourd’hui, notamment en matière d’hébergement et location saisonnière.

Nous savons, par exemple, que lorsque les hôtes accueillent des invités et remettent leurs clés à un étranger, cela risque de compromettre leur assurance existante. Peu d’assureurs couvriront le vol, l’entrée non forcée ou des dommages malveillants ou accidentels. Prenons un exemple : si un client a un accident et tombe d’un balcon, ce qui s’est réellement produit auparavant à un client louant une propriété Airbnb, il ne seront probablement pas couverts non plus.

Il est possible d’obtenir un contrat d’assurance de location saisonnière complète qui couvre, non seulement l’assurance responsabilité civile habituelle, mais aussi une assurance contre le non-paiement du loyer.

L’assurance minimale requise par un locataire est celle des risques locatifs, mais un contrat d’assurance plus prudent serait celle des multirisques d’habitation, qui comprendrait les dommages ou le vol des biens personnels.

Que couvre l’assurance habitation pour location saisonnière ?

Chaque propriétaire doit analyser ce qu’il veut protéger et quelle assurance lui convient le mieux. En raison de l’augmentation des locations de vacances, de nombreuses compagnies d’assurance et polices visent à protéger les propriétaires.

1. Assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile couvre les accidents qui se produisent pendant que des invités séjournent dans votre propriété, mais elle ne couvre pas les dommages causés à la propriété. Certains propriétaires pensent que les accidents sont peu probables, mais on ne sait jamais.

Assurance responsabilité civile

Quoi qu’il en soit, si vous voulez que vous et votre entreprise soyez protégés, il est bon de souscrire une assurance responsabilité civile. Au cas où un client aurait un accident ou serait blessé sur votre propriété et déciderait d’intenter un procès, tous les frais de justice et de procédure seront couverts.

2. Assurance sur Airbnb et HomeAway

Les annonces de vos locations de vacances sur des plateformes telles qu’Airbnb ou Homeaway offre la possibilité de souscrire une assurance qui protège le propriétaire et présente d’autres avantages. Pour commencer, ces sites d’annonces proposent une option vous permettant d’obtenir un dépôt de la part des hôtes, faisant office de garantie au cas où ils endommageraient votre propriété. Vous pouvez choisir le montant de la caution à l’avance, ce qui rend les hôtes plus prudents avec votre propriété de peur de perdre cette somme.

En plus de l’attribution d’un dépôt de garantie, Airbnb, offre à ses hôtes la possibilité de souscrire une assurance de protection de l’hôte d’une valeur de couverture pouvant aller jusqu’à 1 million de $ US pour les réclamations de tiers en cas de dommages corporels ou matériels. Le géant propose également une garantie hôte Airbnb, qui est un programme de protection pour les dommages matériels jusqu’à 1 000 000 $.

HomeAway propose une assurance responsabilité civile d’un montant de 1 million de $ US aux propriétaires et aux gestionnaires de biens inscrits sur son site. Même si vous avez déjà votre propre assurance responsabilité civile, si quelqu’un porte plainte contre vous, HomeAway fournit une couverture supplémentaire. 

Bien que ces contrats présentent des avantages, elles ont aussi quelques inconvénients. Pour commencer, l’assurance de protection de l’hôte fournie par Airbnb ne couvre que les dommages causés par les voyageurs, mais elle ne vous assurera pas en cas de sinistre, quelle que soit la personne fautive. Elle ne couvrira pas non plus les dommages qui ne sont pas causés par les hôtes, par exemple, s’il y a une inondation dans votre maison (ce qui n’est la faute de personne) et qu’elle fuit vers votre voisin du dessous. Dans ce cas, vous devrez payer de votre poche ce qu’il en coûtera.

3. L’assurance voyage

assurance voyage pour location saisonnnière

Si un problème empêche votre client de partir en voyage, par exemple une maladie, une blessure, un devoir de juré, le mauvais temps, une catastrophe naturelle, des exigences professionnelles, ou s’il doit annuler à la dernière minute pour une raison quelconque, l’assurance voyage garantit que l’argent des clients est remboursé et que l’hôte peut conserver le paiement de la location. De cette façon, vous serez en mesure de protéger la relation avec les hôtes, ce qui signifie que les hôtes auront davantage confiance en votre entreprise et seront plus enclins à réserver votre location à l’avenir après avoir dû annuler.

4. Assurance avec des conditions exclusives pour les locations de vacances

Il est toujours préférable d’éviter que quelque chose ne se produise que de le réparer lorsque les dégâts sont déjà faits. C’est pourquoi les propriétaires préfèrent avoir une assurance qui couvre toutes les situations dans lesquelles ils pourraient perdre de l’argent en devant effectuer des réparations à la maison ou simplement en devant remplacer des choses. N’oubliez pas que votre assurance habitation actuelle ne couvre peut-être pas automatiquement votre propriété si vous la louez à des invités. 

Les experts recommandent de souscrire une assurance locationn saisonière multirisque pour couvrir les incendies, les inondations et les réclamations de tiers, ainsi qu’une couverture pour le vol des invités, les dommages électriques ou toute situation liée aux conditions météorologiques. Une assurance responsabilité civile des employés est également recommandée si des jardiniers, des nettoyeurs ou du personnel d’entretien ont été engagés. Et, bien sûr, vous devriez assurer votre location de vacances lorsqu’elle est vide, car elle sera particulièrement vulnérable. Cela vaut également lorsque vous effectuez des travaux de rénovation sur votre propriété.

Comment assurer un appartement en location saisonnière ?

Pour que vous (ou les propriétaires des biens que vous gérez) ayez la bonne protection, voici six conseils essentiels à suivre lors de la mise en place de votre plan d’assurance location saisonnière.

1. Ne supposez pas que votre assurance habitation existante vous couvrira

De nombreux propriétaires font l’erreur de penser que leurs polices d’assurance habitation sous-jacentes couvrent leurs biens locatifs. Cependant, de nombreux assureurs considèrent que gagner de l’argent chez soi est une activité commerciale. En conséquence, ils risquent de compromettre ou d’invalider complètement la police existante.

Pour les rares assureurs qui affirment couvrir les logements partagés, assurez-vous de vous procurer la couverture nécessaire. Il existe une différence entre votre assureur vous permettant de partager le logement et le fait d’avoir la couverture adéquate lorsque vous partagez le logement.

Assurance habitation pour location saisonnière

2. Ne présumez pas que vous avez besoin d’une politique d’assurance pour le logement partagé

Les polices d’assurance ne fonctionnent pas pour le partage de logement ou la location de vacances, car elles sont traditionnellement utilisées pour les propriétés locatives et exigent des contrôles approfondis des locataires. Bien que vous puissiez filtrer les invités, en général, vous n’effectuerez pas de vérifications complètes car chacun des voyageurs ne restent que quelques nuits.

3.  Ne pensez pas que la garantie d’hôte Airbnb fournit une couverture nécessaire

Des plates-formes de listings telles que Airbnb ont fournie une bonne couverture via leur garantie, mais elles indiquent clairement que cela ne remplace pas l’assurance. Airbnb encourage tous ses hôtes à souscrire à une assurance location saisonnière de qualité, alors suivez leurs conseils.

4. Parlez avec votre assureur (ou demandez à vos hôtes de parler aux leurs)

Nous savons que personne ne se réveille le matin pour parler à son assureur avec impatience, mais il est quand même important d’avoir une petite conversation. La pire chose qu’ils puissent vous dire, c’est qu’ils ne vous couvriront pas. Il est toujours préférable de savoir le plus tôt possible, pour pouvoir organiser la couverture dont vous avez besoin avant que quelque chose ne se passe mal.

5.  Documentez

Si vous êtes un gestionnaire immobilier travaillant avec de nombreux hôtes, assurez-vous qu’ils vous donnent une confirmation écrite indiquant qu’ils ont l’assurance adéquate de location saisonnière. Cela ne prend qu’une phrase, mais l’avoir peut vous épargner beaucoup de tracas sur le long terme. Cela signifie également que vous avez pris toutes les mesures raisonnables pour vous assurer que vos hôtes soient correctement informés.

Assurance location vacances

6. Remplissez les vides de votre couverture d’assurance location saisonnière avec la mention “partage d’économie”

Partager en toute sécurité est une nécessité pour les hôtes et leurs invités, alors assurez-vous de combler les vides de votre assurance. La couverture d’hôte de GUARDHOG complète les polices d’assurance habitation existantes. 

Les hôtes n’ont pas besoin de remplacer leur police existante par une assurance location saisonnière que vous pouvez acheter sur une base journalière. En d’autres termes, vous ne payez que l’assurance lorsque vous avez des invités.

Conclusion

Les transactions d’économie de partage nécessitent une assurance location saisonnière personnalisée et flexible. La bonne nouvelle est que de nouvelles start-up d’Insurtech innovantes perturbent le marché traditionnel de l’assurance. Ils créent des solutions d’assurance basées sur la technologie, modifiant à la fois l’expérience client et la relation client-assureur.

GUARDHOG est l’un de ces innovateurs insurtech. Il ne s’agit pas de réinventer l’assurance, mais bien d’inventer des solutions d’assurance efficaces et accessibles spécifiquement conçues pour le partage entre particuliers. En effet, grâce à une assurance à la demande 24/7 à travers leur plateforme, les propriétaires ne payant que pour les nuits dont ils ont besoin.

Concernant l’auteur

Humphrey Bowles est “Top Hog” chez GUARDHOG, spécialiste des assurances rapides et efficaces pour l’économie du partage. Humphrey est non seulement un assureur et un expert professionnel de l’économie du partage, mais également un participant. Avec sa famille, il est un Superhost Airbnb, et partage sur la plate-forme, sa propriété située dans l’ouest de Londres.

Prêt à accepter plus de réservations directes ?

Sans frais de configuration ni de carte de crédit requise. Aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.