En train de lire :
Comment calculer la rentabilité d’une location saisonnière ?
comment-calculer-rentabilité-location-vacances

Comment calculer la rentabilité d’une location saisonnière ?

Alors qu’il y a un nombre croissant de propriétaires en France, parmi eux, nombreux sont ceux qui souhaiteraient investir dans la location saisonnière, mais ont peur de se lancer.

D’après les chiffres de l’INSEE, en France métropolitaine, la part des propriétaires a atteint 58% en 2020. Aujourd’hui, sur 100 logements, 82 sont des résidences principales, 10 sont des résidences secondaires ou des logements occasionnels et huit sont vacants. Les Français de l’étranger préfèrent investir dans l’immobilier locatif. Ils louent leur résidence principale en France, leur maison de vacances de façon saisonnière et préparent leur retraite avec des investissements locatifs.

Cependant, malgré cette envie de vouloir investir dans la location de vacances, certains éléments freinent les Français à se lancer par manque d’informations sur la rentabilité que peut avoir une location saisonnière.

Afin de vous aider à anticiper les besoins de votre projet immobilier locatif, nous vous aidons à calculer la rentabilité de votre location saisonnière suivie de quelques conseils pour pouvoir mener à bien vos projets.


Quels sont les avantages de l’immobilier saisonnier ?

Selon un sondage réalisé par l’institut Poll&Roll pour une start-up spécialisée dans l’investissement locatif, 79% des sondés estiment que la démarche est trop compliquée car ils ne maîtrisent pas suffisamment les aspects financiers, légaux, fiscaux ou techniques de la démarche. Quant à ceux qui se sont lancés sans crainte dans un projet d’investissement locatif, ils le font à 46% pour se constituer un patrimoine, à 30% pour percevoir un revenu additionnel.

Avantages d'investir en location de vacances

Alors que le statut de propriétaire est devenue une normalité de nos jours, investir dans la location saisonnière l’est beaucoup moins. Pourtant, en calculant bien la rentabilité de votre location saisonnière et en anticipant tous les besoins de votre projet d’investissement locatif, vous pouvez gagner un revenu supplémentaire super pertinent !

Avant de rentrer en détail sur le calcul de la rentabilité d’une location saisonnière, nous allons tout d’abord expliquer pourquoi investir dans l’immobilier locatif saisonnier est avantageux pour vous.

Un investissement rentable

Bien que durant certaines périodes de l’année, le taux d’occupation baisse (saison estivale et saison hivernale), ce taux est compensé par des loyers saisonniers élevés. En moyenne environ 500 € par semaine pour un petit appartement (studio ou un T2 d’environ 20m2).

Avantages bien immobilier saisonnier

Par exemple, un appartement de 30 m2 situé au Courchevel, une station de ski réputée du Chamonix, peut être loué jusqu’à 800 € par semaine, soit environ 114 €/nuit. Ce prix peut être justifié par plusieurs critères : son emplacement, les transports et les magasins à proximité, les équipements fournis dans le logement, etc. Lorsque vous louez pour une période plus longue, c’est bien plus avantageux qu’une location traditionnelle.

Une fiscalité pertinente

Lorsqu’il s’agit de fiscalité, l’immobilier saisonnier est soumis à des règles particulières qui sont celles de la location meublée. Les loyers perçus doivent être déclarés afin d’être soumis à l’impôt sur le revenu, et permettre ainsi de bénéficier d’avantages fiscaux.

Les biens immobiliers saisonniers sont soumis à une législation fiscale particulière, similaire à celle qui s’applique aux locations meublées professionnelles ou non. Pour être soumis à l’impôt sur le revenu et ainsi bénéficier d’avantages fiscaux, les loyers perçus doivent être déclarés

Location saisonnière fiscalité interessante

Il faut savoir que la location meublée est catégorisée comme une activité commerciale. Les profits qui en résultent sont alors des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Il y a donc différents statuts et de régime d’imposition qui permet de bénéficier de multiples avantages fiscaux selon votre situation :

  • La location meublée avec juste une partie de votre habitation principale qui est loué (auquel cas, sous certaines conditions, vous êtes exonéré d’impôt)
  • Le régime de micro-entreprise
  • Le régime réel ou simplifié
  • Le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) ou non professionnel (LMNP).

Pleins de possibilités et d’avantages s’offrent à vous lorsque vous investissez dans la location saisonnière. Maintenant le plus important est de savoir comment le rentabiliser et comment se calcule la rentabilité d’une location saisonnière.

Comment calcule-t-on la rentabilité d’une location saisonnière ?

Il est essentiel de connaître la viabilité d’une location saisonnière en anticipant les besoins et les revenus potentiels, pour ainsi maximiser votre investissement locatif. Pour ce faire, vous devrez calculer la rentabilité de votre location de vacances. Cette étape est cruciale pour une activité locative perenne car si vous sous-évaluez votre rendement moyen, vous prenez des risques qui vous coûteront très cher. Vous pouvez vous retrouver à financer votre investissement à perte et payer la totalité de vos propres proches.

Calcul rentabilité de location saisonnière

Que faut-il pour effectuer un calcul de rentabilité d’une location saisonnière ?

  • Il vous faudra le prix d’acquisition de votre bien immobilier
  • Mais aussi les recettes locatives moyennes que vous pouvez percevoir

Prenons le cas d’un appartement parisien. Vous dépensez 300 000 euros pour un appartement de 40 mètres carrés. Disons que vous pouvez louer votre appartement pendant 20 semaines à un loyer hebdomadaire de 700 euros (100 euros par nuit), ce qui vous rapporte un total de 14 000 euros par an.

Le calcul se faire alors comme suit : 14 000 / 300 000 * 100 = 4,6 % de rendement brut.

Ensuite, déduisez les charges et les dépenses pour obtenir la rentabilité nette (impôts, entretien du logement, investissement mobilier, etc). Vous devez appliquer à cette mesure de la rentabilité de la location saisonnière les déductions forfaitaires auxquelles vous avez droit en tant que loueur de meublé de tourisme (50 % sur les recettes si elles ne dépassent pas 32 600 euros par an).

Comment rentabiliser mon logement de vacances ?

Une bonne rentabilité en location saisonnière découle notamment de deux préalables : la situation géographique de votre bien immobilier, et le dynamisme de votre gestion. Néanmoins, il existe d’autres facteurs qui vont rentabiliser votre logement saisonnier.

Comme expliqué précédemment, généralement la rentabilité d’une location saisonnière est plus élevée que celle d’une location traditionnelle, qu’elle soit meublée ou non. La rentabilité nette varie entre 4 et 10% en moyenne, en fonction de divers facteurs.

Comment rentabiliser une location saisonnière

Pour déterminer la rentabilité nette d’une location saisonnière, dressez la liste de l’ensemble des coûts annuel générés par ce dernier et mettez-le en équation avec le montant annuel net des revenus perçus.

Ce dernier doit compenser entièrement les dépenses engendrées et permettre de dégager un bénéfice. Ces deux facteurs ont un effet important sur la rentabilité d’une location saisonnière, qui restera attrayante en fonction de la qualité des services offerts, de la situation géographique du bien et de la visibilité de vos annonces sur les canaux externes de locations de vacances.

Situation géographique d'une location saisonnière

De plus, l’emplacement de la location saisonnière est primordiale pour obtenir un taux de remplissage maximum, mais aussi pour que le prix du séjour soit intéressant et ajustable selon les saisons. Veillez donc à bien choisir l’emplacement et de vous renseigner sur la situation géographique du bien avant d’investir.

Par ailleurs, la visibilité de la location sur les moteurs de recherche est également un gage de remplissage optimal. Vous pouvez générer des réservations non seulement à travers votre site mais également via les sites d’annonces de location saisonnière tel que Airbnb, Booking.com, Abritel, Papvacances, ou encore Tripadvisor.

Ils sont nombreux et bénéficient d’une excellente visibilité dès lors que la description du logement meublé est détaillée, accompagnée de photos de qualité, et que les commentaires des locataires sont positifs.

Maintenant que vous savez comment calculer la rentabilité d’une location saisonnière et comment faire pour y parvenir, sentez-vous un peu plus prêt à investir dans l’immobilier locatif saisonnier ? Si non, dites-nous en commentaire les éléments qui vous bloquent afin que nous puissions mieux vous aider.


Prêt à accepter plus de réservations directes ?

Sans frais de configuration ni de carte de crédit requise. Aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.