En train de lire :
Gérer les plaintes des voisins de votre location de vacances
Gérer les plaintes des voisins de votre location de vacances

Gérer les plaintes des voisins de votre location de vacances

Vous avez donc lancé votre activité de location de vacances, vos clients l’adorent et votre agenda est rempli de réservations. Il y a juste un problème : vos voisins détestent votre location à court terme. Si cette frénésie vous est familière, vous n’êtes pas le seul. De nombreux hôtes trouvent que le plus grand défi de leur location de vacances, ce sont les résidents à côté.

Certains voisins trouvent que les locations de vacances sont synonymes de fêtes et d’irresponsabilité. C’est à vous de les faire changer d’avis et de leur montrer que votre location de vacances peut en fait être un avantage pour le voisinage. Si vous êtes dans une impasse entre vos voisins concernant votre location de courte durée, il est temps d’agir. Nous avons décrit les étapes pour aborder la situation et remédier au problème de la location de vacances ou des plaintes des voisins Airbnb afin que votre entreprise puisse continuer à prospérer sans perturber les voisins.


Les voisins peuvent-ils se plaindre d’Airbnb ?

Avant d’aborder la façon de traiter les voisins mécontents, demandons s’ils ont le droit d’être en colère en premier lieu. Quel type de recours les voisins peuvent-ils exercer contre les locations de vacances ? La réponse peut être multiple. 

C’est là que se situe une grande partie du débat sur la HOA. Les règles des associations de propriétaires ou du voisinage peuvent-elles empêcher une location de vacances de fonctionner ? Il y a eu une évolution ces dernières années pour limiter ou interdire les locations de vacances dans les quartiers. À la suite de l’affaire Eager vs. Peasley, dans laquelle le tribunal a estimé que les locations à court terme relevaient d’un « usage commercial », qui n’est donc pas « à des fins résidentielles unifamiliales », de nombreuses HOA se sont accrochées à ce jugement et l’ont utilisé comme motif pour interdire les locations de vacances. Il est impératif que vous vérifiiez le règlement de votre association de propriétaires avant de lancer une activité de location de vacances. Sinon, vous risquez de vous retrouver dans une bataille juridique avec votre voisinage.

Airbnb Complaints from Neighbors

Les restrictions en matière de location de vacances s’étendent également au-delà de votre quartier. Assurez-vous de vous être renseigné auprès de votre localité et de votre mairie pour voir quelles conditions existent, le cas échéant. Souvent, les villes exigent que la location de vacances soit enregistrée ou obtienne une certaine licence pour fonctionner. Si vous avez respecté toutes les vérifications légales, vos voisins n’auront pas grand-chose sur quoi fonder leur plainte.

Avoir des voisins mécontents n’est généralement pas un cas isolé. Si vos clients ont fait une série de fêtes ou sont arrivés en retard, les voisins peuvent être plus agités par la poursuite de cette situation que par la simple existence de votre location de vacances. Gardez cela à l’esprit lorsque vous traitez les plaintes des voisins. Même si la location de vacances est autorisée, le fait d’enfreindre les ordonnances sur le bruit, les couvre-feux du voisinage et les règles de stationnement peut constituer une autre possibilité d’action en justice. Tout comme si c’était vous qui résidiez dans la maison, vos invités doivent également respecter les règles du voisinage, sinon vos voisins pourraient porter plainte pour ces motifs.

Comment traiter les plaintes de vos voisins concernant les locations à court terme ?

Il est important d’être en bonnes grâces avec les voisins pour de nombreuses raisons. L’allié de votre location de vacances signifie une paire d’yeux supplémentaire pour vérifier votre propriété, une ambiance chaleureuse pour vos invités, et un bon rapport général avec votre voisinage. Cela dit, il n’est pas garanti que vos voisins approuvent votre location de vacances. Normalement, la relation entre voisins, lorsqu’il s’agit d’une location de courte durée, n’est apparente que lorsqu’elle tourne au vinaigre. Si vous essayez d’établir ou de rétablir vos liens avec vos voisins, nous vous proposons les étapes suivantes.

Parler en personne

C’est peut-être l’étape la plus importante pour faire amende honorable auprès de vos voisins. L’une des raisons pour lesquelles les voisins détestent les locations de vacances est leur caractère impersonnel. De nombreuses personnes s’installent dans un quartier pour avoir un sentiment de communauté. Si votre location de vacances est pleine de passants et que vous ne faites jamais l’effort de vous présenter, ils peuvent avoir l’impression de vivre parmi des étrangers. En prenant la peine de parler à vos voisins en personne, vous contribuerez à humaniser les interactions et à éliminer toute possibilité de mauvaise interprétation.

Talking to Neighbors about Airbnb

N’oubliez pas que c’est vous qui tirez profit de cette activité, pas eux. Vous pouvez avoir l’impression d’empiéter sur leur espace. Rencontrer vos voisins en personne vous aidera à leur montrer que vous êtes prévenant. Traitez vos voisins comme vous le feriez avec vos invités car, en fin de compte, ils sont eux aussi concernés par votre activité de location de vacances.

Reportez-vous aux règles de votre location de vacances et aux restrictions de la copropriété

Si la rencontre en personne n’a pas permis d’apaiser les tensions, vous devrez peut-être vous rabattre sur les règles de votre voisinage. Comme nous l’avons dit, votre location de vacances doit être en totale conformité avec les lois locales et celles de la HOA. Si vous vous en êtes déjà assuré, il peut être utile de montrer à vos voisins que l’exploitation de votre location de vacances n’enfreint aucune règle. 

Soyez prudent, car vous ne voulez pas donner l’impression de leur fournir des preuves. Soulignez gentiment que votre location de vacances ne fait rien de mal ou d’illégal et que vous êtes heureux de travailler avec eux pour trouver une solution.

Interdire les événements et les fêtes

Ce n’est probablement pas l’existence de votre location de vacances qui est gênante, mais plutôt ce qui s’y passe. Personne ne veut d’un bruit de basse dans son salon tous les week-ends, ni d’étrangers qui occupent tout le parking du cul-de-sac. Vous devrez peut-être réévaluer les règles énumérées dans le règlement intérieur de votre location de vacances afin de ne pas aggraver les tensions.

La fixation d’une limite d’âge, l’ajout d’une clause sur le bruit et l’interdiction des fêtes peuvent en effrayer certains, mais en fin de compte, cela contribuera à éliminer les hôtes gênants et à tenir à distance les problèmes de voisinage.

Instaurer des heures d’arrivée et de départ raisonnables

Même si vos invités ne sont pas des fêtards, le bruit des bagages roulant sur le trottoir à 6 heures du matin pour des vols de nuit ou des arrivées tardives peut rendre vos voisins fous, et à juste titre ! Le fait de n’autoriser que des heures d’arrivée et de départ raisonnables permet d’éviter tout bruit inutile à l’extérieur de votre maison à des heures déraisonnables. 

Vacation rental neighbor complaints

Vous pouvez même aller plus loin en n’autorisant que les enregistrements pendant le week-end. Cela permettrait non seulement de maintenir la tranquillité dans votre quartier, mais aussi d’encourager les séjours plus longs plutôt que les réservations d’une nuit. Les voisins peuvent-ils se plaindre ? Posséder une location de vacances est formidable, mais vivre à côté n’est pas toujours aussi bénéfique. Si vos voisins se plaignent de votre propriété, voici ce qu’il faut faire.

À retenir

Évitez de faire partie des histoires d’horreur Airbnb en gardant vos voisins heureux et calmes. Cela peut sembler être une tâche impossible de satisfaire à la fois le voisin et l’invité, mais un juste milieu existe. En suivant précisément toutes les règles locales et celles de la HOA, vous éliminez tout problème juridique potentiel avec les voisins, mais le maintien de bons liens avec vos voisins devrait exister en dehors du palais de justice également.

En n’autorisant que des hôtes qui seraient de bons voisins, même si c’est temporaire, vous aiderez ceux qui vivent à proximité à se sentir un peu mieux dans votre location de vacances. En fin de compte, les gens veulent vivre en paix, alors assurez-vous que votre propriété et vos invités ne dérangent pas.

Avertissement : Lodgify est un partenaire logiciel privilégié d’Airbnb. Le présent article, y compris les affirmations ou déclarations qu’il contient, émane uniquement de Lodgify et n’est pas approuvé par Airbnb, ni directement affilié à cette dernière, ni autorisé ou parrainé par elle de quelque manière que ce soit.


Prêt à accepter plus de réservations directes ?

Sans frais de configuration ni de carte de crédit requise. Aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.