Advertisement

Toute profession, industrie et entreprise dispose de mythes. Ces mythes sont des suppositions et des généralisations, souvent basées en raison d’idées fausses ou d’un incident devenu viral sur les réseaux sociaux.


L’industrie de la location de vacances est particulièrement sujette à ces mythes. Comme il s’agit d’un marché récemment développée, beaucoup ne sont pas pleinement conscients de ce qu’elle implique exactement. Certaines de ces idées fausses effraient même ceux qui décident de se lancer dans une activité locative saisonnière. Voici quelques-uns des plus grands mythes sur la location de vacances que vous avez probablement déjà entendus :

1. “LES LOCATIONS SAISONNIÈRES SONT UNE CONCURRENCE DÉLOYALE POUR LES HÔTELS

Depuis l’émergence de l’industrie de la location de vacances, la concurrence entre les locations et les hôtels s’est intensifiée. En 2018, à Paris, le principal groupe hôtelier français a poursuivi Airbnb en justice pour concurrence déloyale et pour absence de numéros d’enregistrement que les propriétaires sont tenus de faire apparaître sur les listes d’annonces de leurs biens.   

Cependant, les locations de vacances ne sont qu’une partie de l’économie de partage et de l’évolution de la technologie, tel que Uber. De nos jours, tout comme vous pouvez demander à un étranger de vous conduire, vous pouvez rester chez quelqu’un. Selon une étude récente, dans certaines villes, lorsque les hôtels sont complets, surtout durant la haute saison, Airbnb augmente la capacité des chambres. Aux Etats-Unis, les 10 villes dont la part de marché Airbnb est la plus importante, l’entrée d’Airbnb se traduit par une baisse de 1,3 % des réservations de nuitées et une perte de 1,5 % des recettes hôtelières. Les locations saisonnières permettent en fait d’héberger les voyageurs lorsque les hôtels ne peuvent plus répondre à la demande.

2. “LES LOCATIONS SAISONNIÈRES SONT NÉFASTES POUR L’ÉCONOMIE ET LA COMMUNAUTÉ

Comme les locations de vacances sont en hausse, il en va de même pour ceux qui s’y opposent. Les voisins se fâchent, des associations de location saisonnières émergent. En effet, ces derniers pensent que cela a des répercussions économiques néfastes et ruine les quartiers. Cela a été démontré à Hawaii, où à partir d’août 2019, le nombre de locations de vacances autorisées a été réduit. A Madrid, un groupe anti-location saisonnière s’est mis à saboter les serrures automatiques en ajoutant de la colle pour qu’elles ne puissent pas être ouvertes. 

Cependant, les touristes qui séjournent dans des locations de vacances investissent en fait dans l’économie locale en faisant des achats, en fréquentant les bars et les restaurants de la région. Une étude récente à San Diego a montré que les voyageurs qui séjournent dans une location saisonnière ont dépensé 86,4 millions de dollars durant leurs temps libres. De plus, selon Airbnb, 74% des propriétés se trouvent en dehors de la zone principale du district hôtelier, ce qui signifie que sans les locations de vacances, les entreprises locales ne pourraient pas bénéficier du tourisme.

Enfin, certaines personnes ont besoin d’un revenu supplémentaire en louant une chambre dans leur appartement. 81% des hôtes sur Airbnb partagent la maison dans laquelle ils vivent, donc la location de vacances contribuent en réalité à la communauté.

3. “LES LOCATIONS SAISONNIÈRES AUGMENTENT LES PRIX DES LOYERS

À Barcelone, l’une des villes les plus visitées d’Europe, et où les locations de vacances sont très présentes, les loyers ont diminué de 5,9 % au cours de la dernière année. Barcelone n’est pas plus chère que les autres grandes villes d’Europe pourtant.

De plus, de nombreuses locations de vacances sont situées loin du centre ville, par exemple dans les montagnes ou au bord de la plage. Les touristes qui veulent séjourner dans un hôtel le feront car ils sont habitués à l’expérience qu’offre un hôtel. Pour les voyageurs qui préfèrent rester dans une maison et de vivre plus comme un local, ils opteront plus les locations de vacances.

4. “LOUER NE RAPPORTE PAS

Aujourd’hui, avec l’investissement important que représente l’achat d’une nouvelle propriété ou la rénovation d’une maison, ainsi qu’une concurrence accrue et la possibilité d’avoir des invités problématiques, posent plusieurs craintes auprès des propriétaires. C’est à cause de ces inquiétudes que vient le mythe ” ça ne vaut pas la peine de lancer une entreprise de location saisonnière”. La chose qu’il faudrait savoir c’est que si votre entreprise de location saisonnière est prospère, les profits peuvent être beaucoup plus élevés qu’une propriété de location à long terme. Bien que certains propriétaires finissent par s’endetter parce qu’ils n’ont pas obtenu autant de réservations que prévu ou parce que des problèmes sont survenus en cours de route. Ainsi, il est extrêmement important d’avoir tout planifié à l’avance, de manière à  s’assurer que vous pouvez vous permettre un tel investissement et de consacrer du temps à l’entreprise.

De plus, l’astuce n’est pas seulement d’offrir un bon service mais aussi de savoir comment le vendre. En d’autres termes, vous devez commercialiser votre location de vacances à l’aide de différents outils marketing. Peu importe la beauté et le service 5 étoiles de votre propriété, si personne ne la voit en ligne, vous ne recevrez jamais de visiteurs.

5. “LES LOCATIONS DE VACANCES NE SONT PAS AUSSI SÛRES QUE LES HÔTELS

Les hôtels sont comme les grandes chaînes de magasins, leur marque assure souvent la sécurité des voyageurs. Bien qu’une entreprise inconnue puisse donner aux voyageurs un sentiment d’incertitude, les locations de vacances peuvent offrir aux clients un fort sentiment de sécurité. De nombreuses locations de vacances ont un contrat officiel qui précise leurs obligations et leur assurance, protégeant ainsi le propriétaire, l’invité et la propriété. De plus, Airbnb fournit des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone aux hôtes inscrits sur leur site.

6. “PERSONNE NE RÉPOND AUX PROBLÈMES DES INVITÉS

Contrairement à ce que l’on croit, les propriétaires de location de vacances agissent de la même façon qu’un directeur d’hôtel. Et c’est précisément ce que ce type d’hébergement procure : un lien spécial.  Un propriétaire de location de vacances ne se contentera pas de répondre aux problèmes de ses clients et de les résoudre, mais il va chercher à rendre leur séjour excellent en leur fournissant des recommandations, des livrets de bienvenue et des cadeaux, améliorant ainsi l’expérience globale des voyageurs. Dans l’ensemble, il y a une touche plus personnelle et une relation plus étroite entre l’hôte et l’invité.

Ainsi, tous les mythes sur les locations de vacances n’est pas vrai. Ne vous laissez pas influencer par ces mythes ou par les jugements de certains groupes. Connaître tous les tenants et aboutissants de ce secteur vous permettra d’ouvrir de nombreuses portes pour se lancer dans la location de vacances.


Quelle est ton opinion sur cet article?

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÊT À RECEVOIR PLUS DE RÉSERVATIONS DIRECTES ?

Aucuns frais de mise en service, aucunes données bancaires requises, aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.