En train de lire
Comment ouvrir une entreprise de glamping ?

Comment ouvrir une entreprise de glamping ?

Ces dernières années, le choix des locations de vacances s’est considérablement élargi. Les propriétaires et gestionnaires cherchent à proposer une expérience unique, adaptée à chaque voyageur. De la même manière, les voyageurs ont la possibilité de sélectionner leur lieu de séjour en fonction de leurs intérêts et de leurs préférences personnelles. Qu’il s’agisse d’un studio, d’une villa de luxe ou encore dun gîte à la campagne, il y en a pour tous les goûts (et les budgets!).

Depuis quelques années déjà, une nouvelle tendance en matière de voyages est apparue, et celle-ci offre une énorme opportunité commerciale aux propriétaires de locations de vacances. Découvrez le glamping.

Vous ne voyez pas le formulaire pour télécharger notre Business Plan de location saisonnière ? Cliquez-ici.

C’est quoi le glamping ?

« Glamping » est la combinaison des mots « glamour » et « camping » fusionnés. C’est un mélange de camping traditionnel et de voyage de luxe. Imaginez-vous entouré de nature, profitant d’une tranquillité totale dans le confort d’un hébergement de luxe. Des lits confortables, une télévision à écran plat, une cuisine équipée, la climatisation, voire même une baignoire ou un suna. Ça a l’air plutôt agréable, n’est-ce pas ? Eh bien, en tant que propriétaire de location saisonnière, c’est encore mieux.

Les types de glamping

Il existe une large variété de glamping et ceux-ci peuvent varier en fonction de la situation géographique et de la culture locale. En France, les zones typiques de glamping sont les forêts, à la campagne ou proche de la mer. Nous avons rassemblé une dizaine d’exemples pour vous montrer la diversité des logements de glamping aujourd’hui.

1. Les yourtes

Les yourtes sont considérées comme l’une des options les plus populaires lorsqu’il s’agit de glamping. Ce sont des tentes circulaires faites de poutres en bois et de parois en peau animale ou en tissu, originaires de Mongolie. Les yourtes sont généralement utilisées dans les campagnes et lors de certains festivals.

2. Les cabanes dans les arbres

Ces cabanes sont faites en bois et généralement construites dans un arbre en utilisant sa propre architecture organique. Elles peuvent aussi être situées dans les bois à même le sol. Elles sont parfaites pour les voyageurs qui souhaitent passer un séjour paisible dans la nature et se ressourcer.

3. Les chalets

En hiver, les invités adorent profiter d’un chalet cosy bien équipé notamment pour pouvoir se réchauffer tout en logeant au cœur de la montagne. C’est l’un des hébergements les plus populaires pour les vacances d’hiver. Ces logements sont également de plus en plus présents à la campagne, sur des terrains agricoles par exemple.

4. Les tiny houses 

Une tiny house, ou « maison minuscule » en français, est une petite habitation compacte conçue de manière à maximiser l’utilisation de l’espace tout en minimisant la superficie totale de la maison. Ces constructions sont généralement beaucoup plus petites que les maisons traditionnelles, avec souvent moins de 35 mètres carrés d’espace habitable.

Les tiny houses peuvent prendre différentes formes et styles, mais elles sont souvent caractérisées par leur conception intelligente et fonctionnelle pour optimiser chaque centimètre carré. Les adeptes des tiny houses sont souvent attirés par le minimalisme, l’empreinte écologique réduite et la possibilité de vivre de manière plus simple et économique.

5. Les wagons de trains

Les wagons de train adaptés peuvent constituer une option très originale pour le glamping. Il s’agit simplement de vieux wagons de train qui ont été remodelés pour être utilisés comme location de vacances. Ces transformations créatives conservent souvent le charme rétro des wagons tout en intégrant des commodités modernes pour assurer le confort des occupants.

À l’intérieur de ces wagons rénovés, on peut trouver des aménagements tels que des lits confortables, des kitchenettes, des salles de bains modernes, et parfois même des terrasses extérieures. L’expérience de séjourner dans un wagon de train adapté offre un mélange unique entre nostalgie et confort contemporain, créant ainsi une escapade mémorable pour les amateurs d’hébergements insolites. 

6. Les maisons bateau

Comme pour le concept de wagons de train, de plus en plus de propriétaires de location de vacances investissent dans des maisons-bateaux, des péniches ou des maisons flottantes. Cela permet aux hôtes de profiter d’un séjour serein, avec des activités au bord de l’eau telles que la pêche. 

Les maisons flottantes aménagées en locations de vacances sont souvent équipées de tout le confort moderne avec des espaces de vie offrant une vue panoramique sur les alentours aquatiques. Que ce soit sur des rivières tranquilles, des lacs paisibles ou même dans des zones côtières, ces hébergements offrent une expérience de vacances hors du commun.

7. Les tipis et tentes 

Les tipis, inspirés des tentes traditionnelles des Amérindiens, sont devenus une option prisée dans le monde du glamping. La version contemporaine de ces tentes est généralement construite à partir de tissus de coton durables et de poutres en bois, préservant ainsi l’esthétique et la structure triangulaire caractéristiques des tipis traditionnels.

Ces hébergements offrent une expérience de camping unique, associant le confort moderne à l’aspect pittoresque des habitations autochtones. Les tipis sont souvent utilisés dans des campings haut de gamme, où ils peuvent être équipés de lits confortables, de mobilier élégant et même de commodités telles que l’électricité et la salle de bains privative. Cela crée une atmosphère authentique tout en offrant le confort nécessaire pour une expérience de camping luxueuse.

8. Les caravanes

Les caravanes se sont révélées être une option populaire dans l’univers du glamping. Ces véhicules récréatifs rénovés offrent une expérience unique en combinant le confort d’une maison avec la sensation de liberté. Les caravanes de glamping sont souvent dotées d’intérieurs élégants. 

Elles sont positionnées dans des emplacements pittoresques, offrant ainsi à leurs occupants une vue imprenable sur la nature environnante. Que ce soit en bord de mer, au cœur d’une forêt ou dans une prairie paisible, les caravanes créent une atmosphère chaleureuse et intime pour les voyageurs en quête d’une escapade unique. 

9. Les dômes géodésiques ou bulles 

Les bulles transparentes ou les dômes géodésiques constituent une expérience de glamping tout à fait exceptionnelle. Ces structures offrent une immersion totale dans la nature, permettant aux voyageurs de profiter d’une vue panoramique sur leur environnement tout en restant confortablement abrités. Construites souvent avec des matériaux transparents tels que le Plexiglas ou d’autres polymères, ces hébergements uniques créent une connexion directe avec le ciel étoilé ou les paysages environnants.

À l’intérieur de ces bulles transparentes, on trouve généralement des aménagements confortables, tout en préservant l’effet visuel saisissant de la transparence. Les maisons bulles sont souvent positionnées dans des endroits reculés, offrant ainsi une intimité et une tranquillité recherchées par les amateurs de glamping. C’est une manière audacieuse et immersive de vivre au plus près de la nature.

10. Les maisons troglodytes 

Dans certaines régions géographiques, vous pouvez trouver des maisons qui ont été construites dans des grottes souterraines ou sur le flanc d’une falaise. La sensation unique d’être entouré par la roche crée une expérience immersive, tandis que des aménagements contemporains assurent un séjour agréable. 

Que ce soit en pleine nature, au cœur d’une colline, ou même dans des falaises côtières, les maisons troglodytes offrent une évasion inoubliable pour les amateurs de glamping à la recherche d’une connexion authentique avec l’environnement naturel.

11. Les roulottes 

Les roulottes, également appelées caravanes gitane ou tiny houses sur roues, sont des petites maisons sur châssis, conçues pour être mobiles. Ces habitations compactes offrent une expérience de vie nomade tout en préservant le confort moderne. Les roulottes ont souvent une esthétique pittoresque et charmante, rappelant parfois le style bohème. Elles sont souvent décorées de manière créative pour créer une atmosphère chaleureuse et accueillante.

Séjourner dans une roulotte offre une expérience de glamping unique, combinant le charme de la vie nomade avec le confort d’une petite maison bien aménagée. C’est une option prisée pour ceux qui recherchent une escapade originale.

Pourquoi investir dans le glamping ?

Le glamping connaît une demande croissante en France et dans le monde entier. Les voyageurs recherchent des expériences de vacances uniques, proches de la nature, tout en bénéficiant du confort moderne. 

La diversité des paysages en France, des plages de la Côte d’Azur aux vignobles de la Bourgogne en passant par les montagnes des Alpes, offre aux investisseurs la possibilité de créer des expériences de glamping variées pour différents types de voyageurs !

1. Le glamping pour tous

Le glamping permet d’attirer les voyageurs qui n’apprécie pas forcément le camping mais qui souhaitent profiter de la nature.

De nombreuses personnes sont rebutées par l’idée du camping traditionnel : le froid, les moustiques, l’absence de salle de bain individuelle, pas de frigo, etc. Cependant, le glamping est un tout autre concept. Le glamping s’adresse aux voyageurs qui ne veulent pas dormir dans un sac de couchage, mais qui souhaitent être au plus proche de la nature (sans avoir à monter une tente!).

Ce type d’hébergement offre une certaine intimité, une immersion dans des paysages naturels et aussi une expérience haut de gamme à un prix abordable. Les hébergements de glamping peuvent parfaitement répondre aux besoins des familles (avec les activités de plein air), les groupes d’amis ou encore les couples.

2. A la fois écologique et haut de gamme

Les hébergements de glamping se distinguent par leur capacité à marier le luxe avec des pratiques respectueuses de l’environnement. Ces structures innovantes intègrent souvent des matériaux durables tels que le bois certifié FSC, favorisant ainsi une conception écologique. 

Certains sites de glamping vont plus loin en adoptant des sources d’énergie renouvelable comme les panneaux solaires, contribuant à une utilisation plus durable de l’énergie. De plus, l’architecture durable et l’utilisation de toits verts sont des caractéristiques fréquemment observées dans ces hébergements, renforçant leur engagement envers la préservation de l’environnement.

Les voyageurs sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales. Les hébergements de glamping, avec leurs pratiques durables et leur connexion avec la nature, attirent ceux qui cherchent des options de voyage plus respectueuses de l’environnement.

3. Vendre une expérience unique

Lorsque vous faites la promotion d’une location de vacances, il est essentiel de vendre une expérience dans son ensemble. En tant que propriétaire d’un hébergement de glamping, vous mettez toutes les chances de votre côté. 

Le glamping est une expérience unique qui se distingue des logements traditionnels. L’esthétique des hébergements de glamping, qu’il s’agisse d’une yourte, d’une cabane dans les arbres ou d’une bulle transparente offrant une vue panoramique, est une partie intégrante de l’expérience. 

Les voyageurs sont souvent séduits par l’idée de séjourner dans des logements qui sortent de l’ordinaire, et le glamping offre cette touche d’originalité. En mettant en lumière les détails uniques de votre hébergement, vous suscitez l’enthousiasme et l’intérêt des voyageurs cherchant une escapade véritablement exceptionnelle

De nombreuses locations de glamping proposent des services exclusifs qui rendent l’expérience encore plus immersive. Par exemple des massages, des cours de yoga, un petit déjeuner traditionnel dans un panier, des visites de fermes biologiques ou de vignobles, etc. Le glamping offre bien plus qu’un simple lieu de séjour : il propose une expérience immersive qui éveille les sens et crée des souvenirs durables !

4. Des investissements plus faibles et une rentabilité élevée

L’investissement initial pour l’achat d’une cabane, tiny house, ou autre hébergement de glamping est bien souvent moins élevé que l’achat d’une maison traditionnelle.

De plus, les coûts d’exploitation et d’entretien d’une structure de glamping peuvent être optimisés, en particulier si des pratiques durables sont mises en place. L’utilisation de sources d’énergie renouvelable, des systèmes de gestion de l’eau efficaces, et des initiatives écoresponsables contribuent à la rentabilité à long terme tout en répondant aux préoccupations environnementales croissantes des voyageurs.

Outre l’aspect financier, la rentabilité du glamping découle de sa popularité croissante auprès des voyageurs en quête d’expériences uniques. Les hébergements de glamping attirent une clientèle diversifiée, des amateurs d’aventure aux couples en quête de séjours romantiques, offrant ainsi une flexibilité de clientèle. 

Les tarifs attractifs et la possibilité de proposer des forfaits thématiques ou saisonniers permettent aux propriétaires de maximiser leurs revenus, générant ainsi une rentabilité élevée tout au long de l’année.

5. Un hébergement (pas) comme les autres

Aujourd’hui, le glamping est considéré comme une activité rentable et peut être géré de la même manière que n’importe quel autre type de location saisonnière. Les propriétaires d’hébergements de glamping peuvent promouvoir leurs offres sur les mêmes sites d’annonces que les locations traditionnelles, bénéficiant ainsi de la visibilité des plateformes telles que Airbnb, Booking.com, et Abritel. 

De plus, le glamping dispose également de plateformes spécialisées dédiées à ce type d’hébergement, offrant une vitrine spécifique pour les voyageurs à la recherche d’expériences uniques. Des sites comme GlampingHub et Mon logement insolite en France mettent en avant les offres de glamping, facilitant la mise en relation entre les propriétaires et les voyageurs en quête d’aventures hors du commun.

Réglementation pour le glamping en France

Jusqu’à présent, il n’existe aucune loi ou règlementation spécifique qui détaille les règles juridiques entourant les hébergements qualifiés de glamping ou d’insolites, tels que les yourtes, tipis, roulottes, et. Cependant, l’absence de référence explicite dans la réglementation ne signifie pas que ces hébergements sont totalement libres de contraintes et peuvent être réalisés sans aucune restriction.

En réalité, il est nécessaire de les assimiler administrativement à des formes d’hébergement réglementées, comme les caravanes, les résidences mobiles de loisirs, les habitations légères de loisirs, ou d’autres types de constructions, en fonction des aménagements envisagés. 

Pour être plus clair, cela signifie que l’implantation des hébergements insolites est soumise, du point de vue du droit de l’urbanisme, soit aux règles applicables aux structures d’hébergement en plein air, soit aux règles standards de construction.

Réglementation générale pour les glampings et campings 

En France, le code de l’urbanisme classe les établissements d’hébergement de plein air en deux catégories : les campings et les parcs résidentiels de loisirs. En ce qui concerne les campings, ils sont divisés en deux groupes, ceux nécessitant un permis d’aménager et ceux soumis à une déclaration préalable.

Dans l’ensemble, l’obtention d’un permis d’aménager, une procédure similaire à celle d’un permis de construire, est le principe général pour les campings. Cette autorisation dépend des règles d’urbanisme propres à chaque commune, et le processus implique de remplir le formulaire administratif de permis d’aménager (cerfa). 

Les campings, qu’ils accueillent des tentes, des caravanes, des résidences mobiles de loisirs (RML), des habitations légères de loisirs (HLL) ou des hébergements insolites assimilés, doivent suivre cette procédure.

Cependant, une exception est faite pour les petits campings, ceux ayant une capacité limitée à 20 personnes ou 6 emplacements. Ces petits campings ne nécessitent pas de permis d’aménager, mais une déclaration préalable doit être soumise à la mairie du lieu. Ils sont autorisés à accueillir exclusivement des tentes et des caravanes, excluant les HLL, les RML et les hébergements insolites assimilés.

Voyons au cas par cas les différentes réglementations pour les établissements de glamping.

Les cabanes dans les arbres

Les cabanes dans les arbres sont soumises au régime juridique des habitations légères de loisirs (HLL) lorsqu’elles sont installées dans des terrains de campings aménagés, des parcs résidentiels de loisirs ou les villages de vacances.

Cependant, si elles sont implantées en dehors de ces cadres d’accueil spécifiques, les cabanes dans les arbres sont considérées comme des constructions et sont donc soumises au droit commun des constructions. Selon les directives de l’administration, tout édifice, qu’il soit destiné à un usage d’habitation ou non, même s’il ne comporte pas de fondations, nécessite un permis de construire.

Les roulottes 

D’après l’administration, ces structures relèvent généralement de l’une des trois catégories réglementaires déjà existantes, à savoir les caravanes, les résidences mobiles de loisirs ou les résidences mobiles destinées aux gens du voyage, en fonction de leurs caractéristiques et de leur utilisation.

En général, les roulottes sont souvent assimilées à des résidences mobiles de loisirs, couramment appelées mobil-homes. En conséquence, leur installation est généralement restreinte aux campings, aux parcs résidentiels de loisirs ou aux villages de vacances.

Les yourtes et tipis

Ces hébergements peuvent être classés soit comme des tentes s’ils ne sont pas équipés, soit comme des habitations légères de loisirs (HLL) s’ils comprennent des équipements intérieurs tels que des blocs cuisine ou des sanitaires.

Dans les deux cas, ces types d’hébergements sont soumis à une réglementation stricte définie par le code de l’urbanisme. Ils ne peuvent être implantés que dans des conditions spécifiques, à savoir que les tentes peuvent être installées dans des terrains de camping aménagés ou déclarés, tandis que les HLL peuvent être implantées dans des terrains de camping aménagés, des parcs résidentiels de loisirs, certains villages de vacances, ou encore dans certaines dépendances des maisons familiales de vacances.

Les caravanes

Les caravanes sont en général utilisées pour une occupation temporaire ou saisonnière à des fins récréatives. Ces véhicules doivent toujours être équipés de moyens de mobilité leur permettant de se déplacer ou d’être déplacés par traction. Cette définition englobe également les camping-cars. 

En revanche, les caravanes qui sont installées au sol ou sur des plots de fondation et qui ont perdu leur mobilité doivent être considérées comme des habitations légères d’habitation (HLL).

Les mobil-homes

Les mobil-homes sont des véhicules terrestres aménagés pour être utilisés temporairement ou saisonnièrement à des fins de loisirs. Ces habitations mobiles ont des moyens de mobilité leur permettant d’être déplacées, mais il est interdit de les faire circuler sur la route.

Ce type d’hébergement peut être installé uniquement dans des campings qui nécessitent un permis d’aménager (ou PRL).

Lois de zonage et réglementation sur le terrain pour le glamping

En France, le développement d’un projet de glamping nécessite de prendre en compte plusieurs lois de zonage et réglementations. Voici quelques-unes des principales lois et règles de zonage à considérer :

Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Le PLU est un document d’urbanisme local qui définit les règles d’utilisation des sols au niveau communal. Il précise les zones où les activités d’hébergement touristique, y compris le glamping, sont autorisées.

Règlement National d’Urbanisme (RNU)

Le RNU s’applique en l’absence de PLU ou dans certaines zones spécifiques. Il définit des règles nationales d’urbanisme, notamment en ce qui concerne les activités touristiques.

Certificat d’Urbanisme (CU)

Avant de démarrer votre projet, il peut être utile d’obtenir un certificat d’urbanisme auprès de la mairie. Cela vous fournira des informations sur la faisabilité de votre projet en fonction des règles locales d’urbanisme.

Autorisation d’Urbanisme 

Selon la nature de votre projet, vous pourriez avoir besoin d’obtenir une autorisation d’urbanisme, qui peut être un permis de construire, un permis d’aménager, ou une déclaration préalable, en fonction de la taille et de la nature des installations.

Règles spécifiques aux zones littorales 

Si votre projet est situé près du littoral, des règles spécifiques peuvent s’appliquer en vertu de la loi littoral. Il est important de consulter ces règles pour s’assurer de la conformité.

Classement en tant qu’établissement recevant du public (ERP) 

En fonction de la capacité d’accueil de votre glamping, il peut être nécessaire de le classer en tant qu’Établissement Recevant du Public (ERP) et de respecter les normes de sécurité correspondantes.

Il est fortement recommandé de consulter la mairie et les autorités locales pour obtenir des conseils spécifiques à votre lieu d’implantation. Les règles d’urbanisme peuvent varier d’une commune à l’autre, et une bonne compréhension des lois locales est essentielle pour assurer la légalité de votre projet de glamping en France.

Créez un business plan adapté au glamping

Vous rêvez de lancer votre entreprise de glamping ? Il est important de bien préparer votre futur projet et de comprendre les tenants et les aboutissants de cet investissement. En analysant correctement le marché, la demande, la concurrence directe et en évaluant la gestion de votre entreprise, vous pourrez déjà définir les bases solides de votre projet de glamping. 

Une bonne planification à l’aide d’un Business Plan reste impérative pour commencer sur la bonne voie. Vous ne savez toujours pas comment rédiger votre business plan pour des hébergements de glamping ? Nous vous proposons un modèle de business plan pour location saisonnière.

Commercialisez votre hébergement de glamping

Qu’est-ce qui rend le glamping si attrayant ? Le sentiment d’évasion, le confort et les vues à couper le souffle… Il ne vous reste plus qu’à vendre cette expérience unique !

Pour se faire, vous devez penser aux canaux sur lesquels vous allez publier vos annonces : il peut s’agir de plateformes de réservation comme Airbnb ou Booking.com, de plateformes spécialisées comme Glamping Hub ou bien vous pouvez créer votre propre site web pour recevoir des réservations directes. 

Après cela, il sera temps de mettre en place une stratégie marketing efficace pour donner de la visibilité à vos annonces et attirer les clients potentiels.

Utiliser un logiciel de gestion pour le glamping

Tout est prêt pour le lancement de votre projet de glamping ? Il ne vous reste plus qu’à préparer l’arrivée de vos premiers invités et à gérer vos prochaines réservations ! 

La gestion des réservations, la mise en place d’un calendrier, l’inscription sur plusieurs sites et la gestion de votre entreprise peuvent devenir très chronophage au quotidien. Le logiciel de gestion de glamping Lodgify vous aide à simplifier la gestion de vos hébergements tout en gagnant du temps. De plus, notre logiciel est intégré à la plateforme numéro un des hébergements de glamping : Glamping Hub !

Que vous proposez des yourtes, roulottes, cabanes ou un ancien bus rétro (l’ancien tourbus des Spice Girls se trouve sur Airbnb, oui oui, vous avez bien lu), notre logiciel sera à côtés pour faire de votre projet de glamping un succès ! 

Téléchargez notre business plan gratuit pour le glamping

Maintenant que vous en savez plus sur toutes les opportunités qu’offrent les hébergements de glamping, il est temps de vous lancer ! Soyez créatifs et préparez-vous à accueillir vos invités dans des hébergements qui changent, entre nature et service tout confort. N’oubliez pas de télécharger notre Business plan de glamping pour vous aider à élaborer votre projet de A à Z. Bonne réussite ! 

Vous ne voyez pas le formulaire pour télécharger notre Business Plan de location saisonnière ? Cliquez-ici.

What do you think about this article?

5/5 - (1 vote)
Afficher les commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ready to take more direct bookings?

No set up fees, no credit card details, no obligation. Try Lodgify free for 7 days.