Advertisement

Si vous avez récemment utilisé Google pour organiser un voyage, vous avez certainement remarqué que c’est encore plus facile que d’utiliser un site dédié.

Pour trouver des vols, les utilisateurs peuvent tout simplement saisir leur ville de départ et d’arrivée avec le mot “vols” dans la barre de recherche. Google leur montre alors toutes les options, les différentes compagnies aériennes, et un calendrier pour choisir leurs dates. La fonctionnalité de recherche d’hôtel, elle, est en place depuis plusieurs années. Les voyageurs peuvent facilement effectuer une recherche sur une ville plus le mot “hôtel” (depuis la page d’accueil de Google ou directement dans Google Maps) pour découvrir toutes les options disponibles.

Que vous utilisiez un smartphone ou un ordinateur de bureau, il est facile et rapide d’organiser un voyage avec Google, et cela n’est pas prêt de changer. Google est d’ailleurs en train de tester, avec l’aide de l’OPMA (l’Association de Gestion Immobilière sur Site, ou Onsite Property Management Association), un nouveau service permettant aux locations saisonnières de figurer parmi ces hébergements dans les résultats de recherche.

Les membres de l’OPMA ont observé près d’1,2 million de dollars (1 million d’euros) de recettes de location depuis le lancement du programme l’année dernière, rendu possible grâce à l’intégration de technologies de pointe.

COMMENT LES LOCATIONS SAISONNIÈRES APPARAISSENT-ELLES SUR GOOGLE ?

Tout comme pour les vols et les hôtels, les résultats de recherche des locations saisonnières apparaissent sous forme de comparatif. Dans certaines villes, les voyageurs peuvent choisir leur type d’hébergement en sélectionnant “locations de vacances” au lieu des hôtels. Cela permet d’afficher quelques locations saisonnières, mais, à l’heure actuelle, la liste n’est pas aussi exhaustive que sur certains sites d’agences de voyage proposant beaucoup plus d’options.

COMMENT PRÉPARER VOTRE SITE POUR LES LOCATIONS SAISONNIÈRES SUR GOOGLE

Il semblerait que pour apparaître dans les résultats de Google, les locations saisonnières doivent disposer d’une fiche Google.

Mais il y a d’autres façons d’aider votre location saisonnière à figurer dans les résultats des moteurs de recherche. Voilà ce que vous devez prendre en compte :

1. UTILISEZ UNE SEULE URL PAR PROPRIÉTÉ

Même si vos différentes propriétés figurent sur un seul et même site, il faut attribuer une URL spécifique à chacune d’entre elles.

Exemples:

https://www.petit-chateau.com/en/578403/villa-fayence

https://www.petit-chateau.com/en/606070/chateau-perche

Cela permet ainsi à Google de savoir qu’il s’agit de plusieurs locations saisonnières différentes, boostant ainsi vos chances de figurer dans les résultats de recherche.

2. ASSUREZ-VOUS D’AVOIR DES URL PROPRES

Une URL propre est une adresse web facile à lire, à comprendre et à taper. Les adresses ci-dessus sont de bons exemples d’URL propres.

À l’inverse, les URL “sales” contiennent des points d’interrogation ou d’autres paramètres de requêtes. En règle générale, les moteurs de recherche évitent ces types d’URL ou leur attribuent une position inférieure dans les résultats. Cela affecte non seulement la stratégie SEO de votre entreprise, mais diminuera également vos chances de voir votre propriété figurer dans les résultats de recherche de locations saisonnières. 

LES HISTOIRES D’HORREUR D’AIRBNB

3. CRÉEZ UNE FICHE GOOGLE MY BUSINESS OPTIMISÉE ET VALIDÉE

Bien que la community manager de Google My Business, Allyson Wright, ait confirmé que les recommandations du service restent inchangées pour le moment (à savoir, les locations saisonnières ne sont pas autorisées), ce test bêta a permis l’émergence de quelques annonces dans certains endroits précis.

Étant donné que le moteur de recherche veut une fiche Google pour chaque propriété, les propriétaires devront certainement être sur Google My Business pour apparaître dans les résultats. Pour l’instant, la création d’une annonce est encore risquée : Google pourrait très bien la rejeter, ou d’autres utilisateurs pourraient la signaler comme inappropriée.

Vous pourriez malgré tout commencer à préparer votre annonce ; il ne vous faudra alors que quelques minutes pour la publier si les règles venaient à être modifiées dans un futur proche.

4. SÉCURISEZ VOTRE SITE AVEC UN CERTIFICAT SSL

Depuis le début de l’année 2017, Google a commencé à pénaliser les sites non-sécurisés, à savoir ceux qui n’utilisent pas d’encryption HTTPS et SSL. Assurez-vous d’avoir ces certificats de sécurité en place dès à présent pour faciliter l’indexation par Google lors du lancement officiel du service. L’encryption HTTPS de votre site protège également les données de vos hôtes des hackers ou des cyber attaques. De quoi rendre votre processus de réservation plus sûr et plus fluide.

LOCATIONS SAISONNIÈRES SUR GOOGLE : QUELLES CONSÉQUENCES POUR LES AGENCES DE VOYAGE EN LIGNE ?

Avant toute chose, l’arrivée de Google sur le marché des locations saisonnières risque fortement d’affecter le coût de la publicité pour les plus grands sites d’annonces.

Les agences de voyage en ligne monopolisent actuellement les premiers résultats de recherche organiques et payants des principales destinations touristiques.

Cependant, avec le déploiement des locations saisonnières sur Google, il sera intéressant de voir si elles arrivent à maintenir leur position ou si elles vont devoir multiplier considérablement leurs dépenses publicitaires pour faire face à la concurrence des propriétaires individuels.

En outre, la nature comparative des résultats de recherche de voyage sur Google permet aux hôtes de trouver le meilleur rapport qualité-prix pour leur séjour. Une excellente nouvelle, aussi bien pour les voyageurs que pour les propriétaires de locations saisonnières.

Les propriétaires savent déjà que les hôtes trouveront les meilleurs tarifs en effectuant une réservation directe sur leur site, leur permettant d’économiser les frais de service des agences de voyage en ligne, qui peuvent représenter entre 6% et 18% du prix du séjour. Cependant, grâce à Google, les propriétaires et gestionnaires de locations saisonnières n’auront plus à convaincre les voyageurs des avantages de la réservation directe : la meilleure offre sera facile à identifier. À suivre !

Maintenant que vous savez ce qu’il faut pour préparer votre site web de location saisonnière sur Google et ètre plus visible, apprenez à être encore plus visant en étant un expert du SEO. Comme nous tenons à votre réussite, voici ci-dessous notre eBook à télécharger gratuitement sur 50 astuces SEO adaptées au secteur des locations de vacances.


Quelle est ton opinion sur cet article?

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÊT À RECEVOIR PLUS DE RÉSERVATIONS DIRECTES ?

Aucuns frais de mise en service, aucunes données bancaires requises, aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.