Advertisement

Beaucoup de propriétaires de locations saisonnières passent un temps considérable à se demander s’ils doivent préférer l’utilisation d’un dépôt de garantie ou d’une assurance pour protéger leur entreprise et leur propriété.

Faire payer un dépôt de garantie, ou caution, aux voyageurs qui réservent votre logement présente de nombreux avantages. Cela vous permet non seulement de décider du montant à facturer en fonction des caractéristiques de votre propriété et de votre réglement intérieur, mais également de faire comprendre à vos hôtes qu’ils sont responsables de votre logement durant leur séjour.

Il y a cependant quelques conseils à suivre lorsque vous devez facturer, gérer et restituer le dépôt de garantie de vos hôtes. Suivez nos conseils ci-dessous !

À faire :

Calculez votre dépôt de garantie à partir de votre loyer hebdomadaire

En règle générale, la plupart des propriétaires de locations saisonnières déterminent le montant de leur dépôt de garantie à l’aide d’un prix fixe (ex : 250 €) ou d’un pourcentage (ex : 10% du total de la location). Si le pourcentage s’avère plus élevé, nous vous recommandons de facturer ce montant à vos hôtes.

Pesez le pour et le contre de chaque méthode

Si vous ne souhaitez pas recevoir le dépôt de garantie en espèces à l’arrivée de vos hôtes, il y a des chances pour que vous décidiez soit de facturer puis de rembourser le montant de la caution, soit d’opter pour la pré-autorisation. Quelle que soit l’option choisie, assurez-vous de bien comprendre les frais associés et les éventuelles complications. Vous risquez par exemple de devoir payer deux fois des frais bancaires si vous choisissez de facturer puis de rembourser le dépôt de garantie de vos voyageurs, tandis que l’utilisation de la pré-autorisation peut être soumise à certaines restrictions.

Rédigez un règlement intérieur clair et net

Il est important d’inclure dans votre contrat de location toutes les règles intérieures spécifiques à votre logement, et les manquements pouvant entraîner une perte totale ou partielle du dépôt de garantie. Fournissez un maximum d’informations afin de réduire les possibilités de non-respect de votre règlement de la part des voyageurs.

Traitez le paiement immédiatement

Quelle que soit la méthode choisie, il est important d’encaisser le chèque ou de facturer la carte bancaire de votre hôte le plus rapidement possible, pour éviter de vous faire piéger par un chèque en blanc ou des coordonnées bancaires erronées. C’est également l’occasion de demander à vos voyageurs de vérifier les informations transmises.

Développez de bonnes relations avec votre équipe d’entretien

Les voyageurs ne ressentent pas toujours le besoin de signaler les dommages accidentaux ayant eu lieu dans votre logement. C’est pourquoi il est important d’entretenir de solides relations avec les personnes en charge de l’entretien et de la maintenance de votre propriété. Elles peuvent effectuer un rapide inventaire après le départ de vos hôtes pour s’assurer que les dommages causés par les voyageurs et les casses accidentelles soient répertoriés et réparés dans les meilleurs délais.

Soyez conscient des dégâts existants, et offrez une compensation

Si votre propriété a déjà été endommagée et que vous n’avez pas pu faire les réparations nécessaires avant l’arrivée des voyageurs suivants, offrez-leur quelque chose en compensation. Que vous choisissiez d’offrir une bouteille de vin, un dîner dans un restaurant du coin, ou de remplir le frigo de fruits et légumes frais, assurez-vous de garder le ticket de caisse et de prélever la somme sur le dépôt de garantie des hôtes précédents.

Si vous souhaitez faire un geste commercial de ce type, vous devrez le mentionner noir sur blanc dans le contrat de location saisonnière signé par les deux parties.

Donnez à vos hôtes un délai adéquat pour payer le dépôt de garantie

Si vos hôtes souhaitent régler leur dépôt de garantie par chèque, trois à cinq jours ouvrés devraient suffir pour recevoir et traiter le paiement. Cependant, les voyageurs qui payent par carte bancaire n’ont besoin que de 24 à 48 heures pour que leur paiement soit finalisé.

À ne pas faire :

Oublier de rembourser le dépôt de garantie

Oublier de rembourser le dépôt de garantie de vos hôtes est l’une des pires choses à faire si vous espérez recevoir un commentaire positif de leur part. Renseignez-vous sur la législation en vigueur dans votre région, et vérifiez le délai dont vous disposez pour rembourser le dépôt de garantie (généralement compris entre 14 et 45 jours). Et n’oubliez pas qu’il est illégal de conserver le dépôt de garantie sans motif valable.

Utiliser le dépôt de garantie comme revenu additionnel

Le dépôt de garantie est fait pour couvrir les frais de réparation en cas de dégâts. En tant que propriétaire de location saisonnière, vous n’avez pas à en tirer profit. Certains objets, comme les verres et les tasses, sont plus susceptibles à la casse et doivent être remplacés sans facturer vos voyageurs.

Conserver le dépôt de garantie par rancune

En tant que propriétaire, il est de votre responsabilité de restituer le dépôt de garantie à vos hôtes lorsqu’ils quittent votre logement. Chaque réparation de dégâts causés par vos hôtes devra être justifiée par une facture pour les travaux effectués ou l’achat d’un nouvel article. Sans facture, vous ne pourrez pas faire payer vos hôtes.

Négliger l’importance des preuves photographiques

Si vous avez des raisons de croire qu’un ou plusieurs de vos hôtes ont causé des dégâts dans votre propriété, n’oubliez pas de prendre des photos ou des vidéos des dégâts en question. Cela vous sera utile en cas de litige. Pensez à laisser une caméra numérique à disposition de votre équipe d’entretien afin de les aider à relever facilement toute anomalie.

Vous mettre dans tous vos états si les dégâts occasionnés sont supérieurs au montant du dépôt de garantie

Si la plupart des propriétaires passent plusieurs années sans rencontrer le moindre problème avec leurs locataires, il y a toutefois quelques accidents, parfois appelés “cauchemars Airbnb”. Dans les pires des cas, le dépôt de garantie ne suffit pas à couvrir les réparations nécessaires pour remédier aux dégâts occasionnés. Essayez de ne pas vous inquiéter : il y a plusieurs options à votre disposition.

Vous pouvez tout d’abord tenter de récupérer votre argent en discutant directement avec le voyageur. Une approche efficace si celui-ci a fait preuve d’honnêteté et vous a signalé les dégâts lui-même, car vous savez déjà qu’il se sent coupable et responsable.

Autrement, et en dernier recours, vous pouvez engager une procédure judiciaire contre vos locataires. Attention cependant, cela pourrait finir par vous coûter encore plus à long terme. Il est toujours préférable de consulter un avocat de confiance avant de vous lancer dans des démarches judiciaires.

Conclusion

Demander un dépôt de garantie est l’une des manières les plus efficaces de louer votre logement en toute sérénité tout en le maintenant en bon état. Si cela peut parfois dissuader les hôtes qui réservent un court séjour, le dépôt de garantie vous permet toutefois de sécuriser votre logement, en plus de votre assurance de location saisonnière.

Tant que vous communiquez clairement avec vos voyageurs et que vous les informez que leur dépôt de garantie leur sera restitué immédiatement (s’ils ne causent pas de dégâts et respectent votre réglement intérieur), vous ne devriez avoir aucun problème avec la gestion d’un dépôt de garantie pour votre propriété.

Quelle est ton opinion sur cet article?

Dépôt de garantie : les bons conseils pour votre location saisonnière
(2) commentaires
  1. Franck Reply

    Bonjour,
    Est-ce que Lodgify permet de faire payer le dépôt de garantie en ligne ? Ça serait super qu’il y ait cette fonctionnalité qui soit par exemple couplée à un message automatique.

    • Jess Ashworth Reply

      Bonjour Franck,

      Nous sommes actuellement en cours de création de cette fonctionnalité. Je vous invites à vous inscrire à notre newsletter, vous serez ainsi informé du lancement de cette nouvelle option lorsque cela sera prêt.

      Cordialment,

      Jess

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÊT À RECEVOIR PLUS DE RÉSERVATIONS DIRECTES ?

Aucuns frais de mise en service, aucunes données bancaires requises, aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.