En train de lire :
5 idées pour multiplier vos réservations de location saisonnière

5 idées pour multiplier vos réservations de location saisonnière

Des millions de personnes à travers le monde développent une nouvelle carrière en louant leur propre logement, leur maison de vacances ou leur investissement immobilier.

Tout propriétaire qui se respecte sait que la gestion des réservations et de la satisfaction des clients durant leur séjour au maintien d’un flux constant de voyageurs, constitue à elle seule un travail à plein temps.

À mesure que l’économie du partage se développe, Airbnb et les autres plateformes du genre semblent aider les propriétaires à gérer leurs affaires. Mais il est possible d’y arriver seul, à condition d’être prêt à s’impliquer et à faire quelques efforts pour se débarrasser des commissions des intermédiaires et toucher une plus grosse partie de ses revenus locatifs.

Pour les propriétaires indépendants, le plus gros challenge est de générer un flux constant de réservations directes. Qu’il s’agisse d’attirer des clients pendant les périodes creuses ou de se démarquer parmi une multitude de logements, augmenter ses réservations est un défi permanent.

Découvrez cinq idées à mettre en œuvre pour booster vos réservations et rester rentable dans l’industrie des locations saisonnières.

1. CRÉEZ VOTRE PROPRE PLATEFORME, ÉLÉGANTE ET OPTIMISÉE

Règle n°1 pour obtenir des réservations en ligne : avoir de belles photos du logement que vous essayez de louer. Quelle que soit la plateforme qu’ils utilisent, les voyageurs sont attirés par les photos de qualité professionnelle.

Investir dans des photos de qualité offre un autre avantage : vous pouvez les utiliser pour créer votre propre site de location saisonnière, où les voyageurs pourront réserver directement auprès de vous. Si votre site est assez bien conçu pour faire concurrence à Airbnb ou à HomeAway, vous pourrez générer plus de réservations directes sans avoir à payer de commission à ces plateformes.

Pour que votre site soit suffisamment bien placé dans les résultats de recherche pour pouvoir rivaliser avec les principales plateformes du marché, il vous faudra optimiser vos pages et les adapter au mobile (afin qu’elles plaisent autant à Google qu’à vos hôtes potentiels). Pour booster vos résultats, vous pouvez faire appel à un expert en SEO ou vous renseigner vous-même sur les mots clefs à utiliser ou sur la bonne façon d’utiliser les meta descriptions.

2. INCITEZ VOS HÔTES À LAISSER UN COMMENTAIRE

Cela risque de choquer plus d’un voyageur consciencieux, mais un grand nombre de personnes ne laissent aucun commentaire après leur séjour. Mêmes les hôtes accomplis déclarent que seul un voyageur sur deux laisse un commentaire sur leur logement.

À vous donc d’être proactif et de vous assurer que vos hôtes vous laissent des commentaires afin d’obtenir le feedback dont vous avez besoin.

À l’issue du séjour de votre hôte, n’hésitez pas à le contacter et à lui demander un commentaire dans les jours suivants. Les demandes personnalisées sont souvent plus efficaces que les messages tout faits. Pour aller encore plus loin, certains propriétaires envoient même des notes manuscrites pour s’assurer que les hôtes gardent leur logement à l’esprit.

Pensez surtout à leur faciliter la tâche : envoyez-leur un lien vers la partie commentaires de votre site et faites en sorte qu’il soit aussi facile que possible pour eux d’écrire et d’envoyer rapidement leur commentaire.

Même les commentaires négatifs peuvent s’avérer bénéfiques. Si l’un de vos hôtes partage une expérience décevante, vous pouvez lui répondre publiquement et de manière attentionnée en répondant à ses préoccupations. De quoi booster votre réputation auprès de la majorité des lecteurs, selon TripAdvisor.

3. SOYEZ OUVERT AUX SÉJOURS DE COURTE DURÉE

Certains propriétaires refusent de louer leur logement pour moins de deux ou trois jours, l’idée étant que les coûts associés à un taux de rotation élevé sont trop importants.

Mais les séjours de courte durée présentent tout un tas d’avantages. Le plus important d’entre eux est qu’ils vous permettent d’accumuler les hôtes, et donc les commentaires. Plus vous avez de commentaires, mieux vous vous positionnez dans les résultats des moteurs de recherche et des plateformes tierces.

Quand ils doivent choisir entre deux logements d’apparence similaires, les voyageurs optent généralement pour celui qui a le plus de commentaires. Un score moyen de 4,5 avec seulement deux commentaires sera nettement moins impressionnant qu’avec 20 commentaires.

4. OPTIMISEZ ET INCLUEZ DES LIENS VERS VOS PAGES SUR RÉSEAUX SOCIAUX

À l’heure actuelle, aucune entreprise de ce nom ne peut s’abstenir d’être présente sur les réseaux sociaux. Avoir une page Facebook est devenu une évidence, mais il existe d’autres plateformes ultra populaires, comme Instagram et Pinterest, qui se concentrent sur les contenus visuels.

Pour booster votre visibilité, passez autant de temps à peaufiner votre présence sur les réseaux sociaux que sur les plateformes de location saisonnière. Postez des photos de qualité, étudiez la possibilité de mener une campagne publicitaire sur le réseau, et interagissez avec les autres utilisateurs dans les commentaires. L’utilisation du bon hashtag au bon moment pourrait susciter l’intérêt d’un hôte potentiel et vous permettre d’obtenir une nouvelle réservation.

Une bonne plateforme de web design vous permettra d’inclure facilement des liens vers vos différents profils pour renforcer l’identité de votre marque sur le web.

5. SOIGNEZ VOS DESCRIPTIONS

Avant toute chose, sachez que la description de votre annonce doit être précise et conforme à la réalité. N’induisez pas les hôtes en erreur en ce qui concerne l’emplacement, la taille et la configuration de votre logement. S’il a des petits défauts, il vaut mieux être honnête et laisser les voyageurs décider eux-mêmes s’il s’agit d’éléments rédhibitoires plutôt que de les laisser découvrir le pot aux roses à leur arrivée, sans quoi vous risqueriez de collectionner les commentaires négatifs.

Mais n’oubliez pas que vous êtes là pour vendre un produit (ou le louer, en l’occurrence). Votre description doit être attirante et captivante afin d’inciter les voyageurs à passer à l’action. Décrivez votre logement en détails (pensez à intégrer vos mots clefs !) et essayez d’attirer l’attention des types de voyageurs que vous souhaitez accueillir.

N’ayez pas peur de vous épancher et de donner une touche poétique à votre annonce. Lorsqu’une personne loue la maison de quelqu’un d’autre, elle est souvent tout aussi intéressée par l’histoire de la propriété que par son emplacement et le nombre de chambres. N’hésitez pas à faire transparaître votre personnalité dans votre description : cela pourrait faire la différence auprès des voyageurs indécis.

Il y a tout un tas d’autres idées, techniques et astuces à utiliser pour renforcer votre marque de location saisonnière et vous aider à générer plus de réservations. Inspirez-vous des conseils d’agents immobiliers professionnels : ils ont l’habitude de faire la promotion de nombreuses annonces à une clientèle très variée.

Vous serez peut-être bientôt considéré comme un expert en la matière, croulant sous les demandes d’amis voulant savoir comment booster leurs propres annonces ! Commencez par leur envoyer cet article.


À propos de l’auteur

Jay Egger est spécialiste en marketing digital chez Fit Small Business, un magazine en ligne destiné à former et informer les propriétaires de PME. Il dispose d’une précieuse expérience en relations publiques, SEO, journalisme, gestion des réseaux sociaux et production vidéo.


Prêt à accepter plus de réservations directes ?

Sans frais de configuration ni de carte de crédit requise. Aucune obligation. Essayez Lodgify gratuitement pendant 7 jours.

Plus d'articles
7 conseils pour la réouverture de votre location de vacances